Compte rendu sortie mensuelle – Dimanche 1 mai 2016

Bonjour les lecteurs de nos comptes rendus,

Nous voici partis avec un sacré courage au vu de l’annonce météo aussi menaçante pour la journée !

Mais ce n’est pas du courage c’est bien une passion, une passion dévorante, par laquelle nous sommes habités …

Les plus téméraires s’appellent Nico, Dodo (avec la moto de Janot, merci à lui !), Cédric B, David, Kevin, Phiphou, Nadine, Nadège et Jean-Noël, Maurice, Xababa, Jean-Marc, Yves, Isabelle et François, Valérie C, Philippe, Armand, Dudu, Gilles, Eric N, Eric R, Valérie et Eric (amis d’Yves), et moi-même.

Le bleu du ciel disparait vite en une couleur pas très agréable, mais l’air est doux, l’envie, la motivation sont là et surtout, les Crapot’s sont nombreux et çà c’est le principal.

Nous avons une pensée pour Odette et Jean-Louis, qui feront demi-tour sous le déluge Vauclusien. Tant pis pour les paniers de bonnes fraises. Ce sera pour une autre fois ; l’important, c’est la sécurité !

Nous partons de Grasse en direction des trois vallées, notre arrêt de prédilection sur notre route également de prédilection : la Napoléon !

Après un arrêt sincèrement salutaire pour nous réchauffer un peu, nous enfourchons les machines pour aller à Comps, car la couleur du ciel de Castellane n’est pas de bon augure.

La liberté nous est donnée de rouler sans encombre jusqu’à Figanières. Là, pause décision pour continuer le cache-cache avec la pluie : jusqu’à maintenant challenge gagné.

Allez, notre président tente le pique nique au bord de la table d’orientation de Bagnols en Forêt. Le repas est même agréable. Mais oui, un rayon de soleil viendra nous chauffer la peau, ainsi que le café offert par Xababa, qui nous a réchauffé les cœurs.

Nous claquons la première sous la houlette du président. Eh oui, tel notre berger il réussira encore à nous faire passer entre les gouttes jusqu’à Fréjus.

Une fois la pause carburant à St Raphaël faite, nous mettons cap sur la route du bord de mer, avec l’idée de s’arrêter voir nos collègues et néanmoins amis motards du relais Calmos que la FFMC organise.

Après la pause boisson offerte ainsi que de larges sourires, nous terminerons cette journée atypique, courageuse, spontanée mais réussie, à Mandelieu sur le port près des bateaux luxueux…

Tiens c’est quoi le luxe ?

Le luxe pour ma part c’est : ouvrir vos deux trésors le matin (vos yeux) et puis rouler les cheveux au vent, avec vos potes autour de vous, sur de bien belles machines, dans une bien belle région… Ce n’était le parcours du siècle aujourd’hui. Nous les avons sillonnées maintes fois ces routes, mais jamais le plaisir n’est identique, jamais ce n’est routinier, non c’est du luxe un merveilleux cadeau…

Merci de m’avoir lu. Prenez soin de vous.

Amitiés

Mumu

Publié dans Comptes rendus des sorties des Flying Crapot's et marqué .