Sortie mensuelle – Août 2013

Bonjour les amis,
C’est un peu en retard, que je vais vous narrer les derniers tours de roue duFCMC.
J’espère que vous serez tolérants, car ce ne seront que quelques lignes, vue lacharge de travail qui m’attend en cette saison.
Au clown Américain des quatre chemins à8h, nous y retrouvons Xababa, Alain D, Nadège et Guy, Valérie etAlain, Nadine, Maurice, Alain P, Philippe (FZ8), Philippe (1200 GS),Jean-Marc et moi même.
Direction Aiglun, joli village perché. Nous y parvenons par sa clue, etune magnifique vue de son pont à travers la roche, superbe !
Nous nous arrêtons dans un bar, d’ailleurs le seul du bourg, et passonsun bon moment au soleil, à écouter les blagues de notre cher Mau.
Alain D a trouvé un ami : le chat ; le chanceux aura droit à unelongue séance de caresses.
Le clocher juste à côté sonne les dix coups, alors, dociles, nousnous remettons en selle.
Col de St Raphael, la 202, la Tour sur Tinée, petite routepittoresque jusqu’à la Madone d’Utelle. Après bien des difficultés carpour ma part la chaleur m’a un peu anesthésiée, nous arrivons au sommet.Nous nous installons à l’unanimité sur une belle étendue d’herbe et mangeonsavec appétit car l’heure pile est un peu passée, au grand dam de notreprésident.
Nous nous délectons d’un café que notre duo Xababa et Alain P nousprépare et nous offre. Alain poussera la générosité jusqu’à offrir duchocolat et des bonbons spéciaux « non sucrés », quellegentillesse, décidément ce prénom devrait être attribué à un archange.
Nous montons encore plus haut, dans la vallée de la Vésubie et faisonsun arrêt carburant à St Martin. Puis direction le Boréon.
Arrivés là, et sans trouver la moindre fraîcheur depuis ce matin, nous décidonsde faire faire trempette à nos petons endoloris par la chaussure épaisse qu’estcelle du motard aguerri et averti. Bien sûr c’est sans compter sur l’âgeinfantile de notre troupe masculine qui démarre par quelques gouttelettesd’eau, pour terminer par des blocs entiers de pierre qui feront jaillirdes trombes. Sauve qui peut !
Malgré le bain forcé, nous montons boire un verre frais dans le bar.
C’est vers 16h30 que nousnous concertons pour décider d’écourter la fin de la balade et rentrer.
De la route ; il en reste encore à parcourir, d’ailleurs nous disonsau revoir à Nadège et Guy, qui repartent par le col de la Couillole, etles autres par la 202, et la vallée du Var.
Merci pour cette sortie. Qui a dit que treize personnes cela portaitmalheur ? Que du bonheur, oui !
Rendez-vous le 1er septembre pourque vous nous racontiez vos belles vacances et pour une rentrée touteroulante, faite de beaux virolos jusqu’à Digne.
Amitié
Mumu

Publié dans Comptes rendus des sorties des Flying Crapot's.