Sortie du 1er mai 2005

COMPTE RENDU DE LA PROMENADE ORGANISEE PAR SYLVAIN AFRICA TWIN LE DIMANCHE 1° MAI 2005

C’est donc par une très agréable matinée que nous avons pris RDV au pont de la Manda en 2 groupes bien distincts (Ceux qui savent attendre sur un vaste parking à 100 m du pont et ceux qui attendent n’importe où au bord de la nationale).

Enfin après un joyeux regroupement, les premiers grincheux du parcours se sont déjà fait

reconnaître. Nous avons pris bien gentiment notre belle route de Digne. Une mise en forme étant prévue dans le sens unique avant le tunnel des 2 Vallées, chacun a donc fait chauffer vaillamment sa machine, en attendant la prochaine partie libre. Mais certains ayant tout compris ont effectué plein pot jusqu’à plus soif une bonne partie de route ne s’arrêtant, inquiets, qu’à la bifurcation de la vallée de Cians /Valberg. Nous avons donc fait une entrée triomphale dans la ville de Puget Théniers où nous attendaient déjà Ludovic et sa chère moitié, partis en éclaireurs, auprès de sa belle famille sur la place du marché .

Eclairage qui n’aurait servi à rien puisque personne ne s’est réellement arrêté pour attendre le coup de fil de celui-ci, nous indiquant si les Filles étaient en place sur la RN202.

Après un café très longuement dégusté au soleil, nous avons fait la 1ère halte de ravitaillement pour ceux qui étaient venus avec leur pétrolette à mini réservoir.

Beaucoup comprendront à leur dépend l’efficacité et l’autonomie de nos bons vieux trails qui furent incontestablement les rois de cette aventure qui nous attendait dans nos bons vieux chemins de montagne isolés.

Après nous être comptés 18 motos pour certains, 20 pour d’autres – il devait y avoir qq intrus à la pompe à essence – et après avoir salué les fifilles qui nous tournaient autour, nous avons réellement commencé notre périple sur les hauts cols, direction le bien nommé

Col de St Raphaël , puis les beaux chemins nous menant tour à tour à La Penne,Coullongues et Briançonnet. Je sentais déjà les motos sportives rugir de rage derrière mon dos, mais le comble fut atteint sur les chemins de traverses empruntés pour rejoindre à nouveau la RN 202, surtout pour ces dames qui furent ballottées et mal installées sur les motos non adaptées à ce genre de chemins, alors que d’autres ont trouvé cet itinéraire rupestre mais très agréable et propice à une promenade.

Route parfaite pour les autres motos de Rouaine à St julien de Verdon, qui n’ont pas été lâchées sur la partie libre, tellement la plupart rageait de cette 1° partie.

Enfin vers 13heures (Excusez du retard dans le timing mais c’était une promenade et non pas une course de côtes) nous nous sommes arrêtés pour un pique-nique mérité, près du Lac de Castillon manquant cruellement d’eau et où je me suis vu rappeler à l’ordre pour ma première organisation .Nous avons profité de cette halte pour trinquer solennellement à la naissance toute fraîche du petit LEO futur grand Crapot’s comme son Papa.

L’eau par contre ne manquant pas pour l’arrosage traditionnel de dormeur très fatigué sur un pupitre de bois et malgré une séparation du groupe en plusieurs équipes pour cause d’ombre et de baiser volé, nous nous retrouvions tous ensemble pour le café digestif de Rémi dans un bar de Castellane. Notre trésorier et sa compagne nous ayant quittés prématurément pour des impératifs personnels (J’espère que ce ne fut pas l’itinéraire qui les a désobligés).

Après cette longue Pause Café, déclenchement de la partie libre après renseignements pris auprès de motards venant dans l’autre sens pour se rassurer du parcours entre Castellane et Logis du Pin.

Ensuite nous avons été conviés à un nouveau périple à l’avantage des Trails pour une grande étape à travers forêts et plaines d’une somptueuse région et son soleil radieux, avant de rejoindre St Auban, puis direction (je vous le donne en mille) le plus pittoresque et détestable Col d’Aiglun encore très diversement apprécié par chacun suivant les montures.

Une halte et un repos mérités pour les postérieurs de ces dames à l’arrière des bolides pendant laquelle nous avons savouré le panorama sur une superbe Clue qui a donné l’envie de Canyoning à certains d’entre nous.

Direction rapide (même très rapide environ 15 km/h) pour Roquesteron où nous attendait la dernière portion libre, malheureusement interrompue par une sortie de virage mal négocié par un accompagnant malheureux, heureusement sans gravité pour lui et sa machine. A savoir que les nouveaux arrivants devront être mieux encadrés lors de ces portions libres, afin d’éviter qu’ils ne se lancent corps et âmes aux trousses de nos expérimentés pilotes de bolides bien rodés à ce genre d’exercice.

Fin du parcours et retour vers la RN 202 sur un rythme très paisible, avec un adieu de nous tous sur la mini placette de Gillette, avec de grosses félicitations et des non moins désapprobations pour mon original parcours.

A bientôt pour le mois prochain où la revanche sera prise par les motos routières et sportives sur nos belles autoroutes jusqu’à Cassis.

Publié dans Comptes rendus des sorties des Flying Crapot's.