Sortie du 3 Juillet 2005

Bonjour à tous,

En cette belle matinée de Juillet, le point de rendez-vous était fixé à Antibes pour suivre Stéphane et Frédérique dans leur aventure. Le terme n’est pas exagéré, puisque suite à une reconnaissance tardive et pleine de rebondissements tels que rallyes, crevaison et autres décalages horaires (désolée Stéphane, je n’ai pas pu m’empêcher de dire deux mots sur cette merveilleuse journée de préparation…), nous décidons, pour le bien de tous, d’effectuer l’itinéraire… en sens inverse !!! Mais il en faut bien plus pour effrayer les Crapot’s que nous sommes et nous étions très nombreux à avoir répondu présents.
Ainsi donc, derrière nos organisateurs du jour, se sont retrouvés 24 motards sur 17 motos !!!

C’est ainsi qu’après avoir écouté les recommandations d’usage, tout ce petit monde se dirigea vers l’autoroute pour rejoindre Nice… et là, déjà, le premier incident : Thierry et sa grand-mère (son 1000 Genesis) décident soudainement de goûter l’asphalte niçois à un feu rouge !!!
Là encore, un compte rendu est un compte rendu et je ne passerai pas sous silence cette petite anecdote, malgré les tentatives de corruption du principal intéressé ! Tu as fait sensation Thierry pour ta première sortie avec nous, mais le record n’est pas battu (sans commentaire…)

Nous reprenons donc tranquillement notre route en direction de la Vallée de la Tinée, avec pour objectif la pause café à Isola où Dominique nous attendait avec son 900 Hornet. Le café n’était pas de trop puisqu’une partie libre, très technique, nous attendait dans les épingles menant à Isola 2000. Certains auraient-ils eu le temps d’admirer les cityses en fleurs ? Je ne pense pas !

C’est ensuite l’ascension du Col de la Lombarde qui attendait le joyeux groupe avec quelques petits problèmes de carburation pour certains… et oui, nous sommes en altitude ! Dans ce beau paysage de montagne, nous avons encore joué aux stars devant les objectifs, avant de rejoindre le bord d’un lac naturel pour ravitailler les estomacs impatients.
Malgré la tentative de Benoît d’inciter les plus courageux à se baigner (« humm, elle est chaude dit-il en se mouillant jusqu’au mollet ! »), les Crapot’s préférèrent le moelleux des vertes herbes pour faire une petite sieste.

Mais l’appel du café se faisait ressentir et nous avons repris la route en direction de Vinadio, où notre couple présidentiel décida d’offrir le délicieux breuvage italien, pour fêter son anniversaire de mariage ! Merci Annick et Benoît. Toutes nos félicitations et nos meilleurs vœux pour l’avenir…

C’est par une partie libre sur une petite route de campagne que nous avons repris le rythme avant l’ascension d’un nouveau col offrant une vue magnifique sur la vallée et sur les montagnes environnantes. A Valdieri, les sportives étaient heureuses de retrouver la nationale en direction du Col de Tende.
Arrêt carburant et décision de la suite des évènements : certains nous quitteront à Breil, d’autres à Sospel, mais la majorité continuera vers le Col de Turini où framboisiers et orties se disputent les bords de route.

Quelques épingles – enfin, quelques douzaines d’épingles – et une piqûre d’abeille plus tard (merci Dr Stéphane de m’avoir aspirée), petit arrêt « apéro » à Peira Cava sur une terrasse surplombant les collines de l’arrière pays niçois.

C’est dans la descente vers Nice que Laurent a tenté de faire du trial sur route en heurtant une pierre… mais non, le XJR n’est décidément pas joueur et c’est heureusement dans une figure spectaculaire, qu’il a continué sa route.

L’heure des adieux était ainsi arrivée pour les Crapot’s un peu fatigués, il faut l’avouer !

Merci à Stéphane et Frédérique pour cette séance d’entraînement au passage d’épingles :))

A bientôt sur les routes…
Céline

Publié dans Comptes rendus des sorties des Flying Crapot's.