Sortie du 4 juin 2006

Bonjour à tous,

Je ne sais par où commencer, il y en a tellement à dire !
Nous nous réunissons en cette belle matinée du dimanche 4 juin, pour notre balade officielle, sont présents à l’appel… heu ! Pas grand monde à vrai dire, beaucoup de désistements dont celui de Ludovic et Laetitia, nos organisateurs, pour des raisons familiales, donc nous sommes 14 à partir du lieu de rendez-vous :
Nadège et Pascal, Olivia et Christian, Félix, Pierre, Yves, Benoît, Dominique, Cédric et Alexandra, Thierry, Jean-Marc et moi.
Nous voilà arrivés à St Vallier pour récupérer notre ami et nouvel adhérent Olivier qui voulait prendre de l’avance sur le planning !
Ah ce planning ! Nous y reviendrons tout à l’heure. Direction Colmar où là-bas nous attend un bon café hors taxes !
Ensuite, nous enfourchons nos montures pour nous attaquer à du gros « le col d’Allos ». Là, voyant notre premier groupe arrêté sur le bord de la route, nous allons voir ce qui se passe. Christian, à genou derrière sa moto, avait constaté que son pneu était à plat. Qu’à cela ne tienne « super président » brandit sa bombe anti crevaison et dépanne la TL 1000.
Nous redescendons le col en grommelant après chaque bosse et dos d’âne. Comment peut-on laisser de si vilaines routes dans un paysage aussi somptueux ?
La superbe D 900 que nous empruntons à Barcelonnette nous emmènera jusqu’au barrage de Serre-Ponçon où nous établissons nos quartiers sur la berge aménagée pour ça.
Se déroule un repas très sympa, riche en fous rires et en anecdotes. Merci à Christian une nouvelle fois de nous avoir fait partager ses nouvelles vidéos d’escalopes !
Nous repartons sur Cellier pour le petit café. Celui-ci nous a été généreusement offert par Yves, pour son entrée au sein du club. Merci à toi, Yves !
La pause essence est longue parce qu’en remettant de l’air dans son pneu Christian s’aperçoit que la mousse s’en échappe par un trou. Là « super Cédric » brandit une deuxième bombe, et l’opération commando pneu suit son cours. Allez courage, ça tient !
Nous repartons direction Sisteron, et là le drame se produit. Pascal et Nadège, qui fermaient le groupe numéro un, manquent de freinage et tirent tout droit dans le terre plein du rond point. Le résultat est moche : Nadège souffre d’une double fracture ouverte du tibia et Pascal a le coccyx cassé…
Le couple est évacué par les pompiers, direction les urgences de Sisteron, et la ZZR est remorquée jusqu’au garage de garde.
Réunis au pied des urgences, nous ne pouvons que constater les visages blêmes et fermés du groupe. Les nouvelles nous arrivent par Pascal, rapatriement aux urgences de Gap, pour une intervention chirurgicale au bloc pour la pauvre Nadège.
Constatant notre impuissance à venir en aide à nos amis pris en charge, nous rentrons, diminués tant en nombre, que par le moral.
Benoît prend tout le groupe sous son aile jusqu’à Barême. Nous nous désaltérons une dernière fois et nous quittons Dominique et Thierry, qui rentrent par la 202 jusqu’à St Etienne de Tinée, et Félix et Olivier qui devaient rentrer également.
Les adieux de cette journée pas comme les autres se font sur le parking de la piscine de Grasse, après plus de 400 kms de péripéties et d’imprévus.
Pour terminer ce compte-rendu, nos pensées s’envolent vers nos amis Pascal et Nadège et nous souhaitons la bienvenue à nos trois nouveaux membres : Yves, Pierre et Olivier.
Merci à tous, à bientôt.
Mumu

Publié dans Comptes rendus des sorties des Flying Crapot's.