Compte rendu sortie mensuelle – Dimanche 5 juillet 2015

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd’hui le programme est chargé avec pas mal de km à parcourir. Et en plus, pour tout le monde, ce sera virolos, virolos et virolos !! Aussi  le rendez-vous est prévu à la station essence sur la 202 à Nice relativement tôt – 8h30…

Le président et moi-même, très matinaux, voyons arriver notre Phiphou, puis Yves, Manu, Armand, Philippe, Nadine, Chantal notre VIP préférée, Laetitia et Sylvain, Maurice, Dodo, Nico, Alain B, Pierre, Valérie, Damien, Aurélie, Dudu qui fait son retour pour notre grande joie, Audrey et Cisco, Sandrine et Marc, et Janot, Delphine et Eric, qui ont quelques soucis de préparatifs, nous attendent sur la route un peu plus loin.

Quant à Florence et Sandrine, les deux invitées par le club à faire une sortie d’essai avec nous, elles semblent avoir oublié l’heure… et le fait que la ponctualité – quand on s’associe à un groupe –  est indispensable ! Fort regrettablement, 28 Crapot’s sont donc obligés de les attendre…

C’est après les consignes présidentielles, que presque tout le monde écoute attentivement, que nous chevauchons nos montures et partons direction l’arrière-pays, par le col de Nice, puis le col de Braus, pour arriver à Sospel où nous faisons la pause café.

La tournée est offerte par notre Dodo qui, j’espère, fera quand même la prochaine balade avec nous, avant de nous briser le cœur et de partir si loin… Merci Dodo pour le pot, mais merci surtout pour la personne incroyable que tu es. Tu laisseras sans nul doute en nous un souvenir impérissable.

C’est par une chaleur écrasante que nous mettons cap vers la Vallée des Merveilles en passant par la Vallée de la Roya. Après le col de Bruis, nous établissons nos quartiers dans un champ à Casterino, au milieu des montagnes et des cascades. Mais non Mau, il n’y a pas de mouches ! C’est la nature !

Le café nous est offert par Sylvain qui vient de décrocher le sésame ! Bienvenue chez les Crapot’s.

Après cette pause rafraîchissante de l’eau de source, c’est encore plus chaudement que nous entamons le col de Tende, direction les paysages italiens. Le fameux tunnel, qui a l’un des feux rouge les plus longs (25 minutes), nous oblige à une nouvelle pause. Arrivés chez nos amis, les mangeurs de pastas, nous faisons un ravitaillement essence à Borgio San Dalmasso. Un peu compliqué, mais nous y parvenons.

Décidément les batraciens n’aiment pas la sécheresse. La fraîcheur que nous recherchons depuis ce matin, nous ne la trouverons pas en haut du col de Lombarde. Par contre des paysages somptueux, çà oui !  De merveilleuses cascades, des montagnes majestueuses tant par leur hauteur que par leur beauté.

Mais, je vois un mirage ! Ce doit être la chaleur, le blouson d’un Crapot’s suspendu au panneau du sommet ? Et voilà mon DEnis qui nous immortalise avec un large sourire. Celui-ci qui revenait des BMW day’s a bifurqué à Cuneo et nous a rejoint en route.

Une course de Skate nous oblige à faire à nouveau une pause. Nous en profitons pour faire une de ces photos la banderole du FCMC06 dont nous avons le secret.

Nous redescendons par Isola 2000, Isola et toute la vallée de la Tinée.

Les senteurs, pendant tous ces kilomètres, m’ont imprégnée toute entière … le bois des forêts, les genêts qui jonchent le bord des routes et qui parfois nous fouettent les jambes au passage. L’humidité des cascades et l’odeur de l’herbe qui entoure les lacs. Le goudron qui fond sous le soleil brulant. Mais ce que je sens le plus, c’est cette liberté qui coule dans mes veines lorsque je suis sur ma moto. Cette sensation indescriptible et unique qui m’habite et me fait vibrer toute entière…

Nous décidons de nous arrêter en bas de la vallée car tous, très éprouvés par la chaleur qui nous a écrasés tout au long de cette journée, nous avons hâte de retrouver nos étangs, heu nos pénates, pardon !

Je voudrais remercier tout particulièrement Jean-Marc, le président, et mon époux… Malgré la chaleur intense, le parcours très technique, le manque cruel d’encadrants, et les nombreux impondérables, il a encore – et comme toujours – mené sans encombre le groupe jusqu’au bout… Tout au long de la journée, il a beaucoup donné de sa personne. Je rend hommage aujourd’hui à sa droiture et le remercie de tout mon cœur.

Nous vous donnons rendez-vous le mois prochain pour de nouvelles aventures Crapotesques !

Amitiés motardes.

Grand V.

Mumu

Publié dans Comptes rendus des sorties des Flying Crapot's.